Définir le type d’identité professionnelle du profil senior.   

 

(Durée : 3 heures)

 

1.Approche méthodologique.

La construction de la procédure est guidée par trois axes de réflexion. Ils sont en quelque sorte le cheminement que vous proposerez  à la personne accompagnée  pour l’aider à expliciter sa posture professionnelle et le type d’identité qui s’y s’attache.

Les trois orientations identitaires, …empreintes d’une posture professionnelle :

I. Tout se passe comme si votre pratique professionnelle au quotidien n’arrivait plus à produire sa propre motivation et que par effet d’entraînement, les relations avec les clients et les collaborateurs s’appauvrissent.

II. Tout se passe comme si le client agissait en tant que catalyseur. Votre professionnalisme tend à satisfaire à tout prix les consommateurs de votre travail.

III. Tout se passe comme si un fossé s’était creusé entre les rapports que vous entretenez avec les clients et votre propre rapport vécu à votre pratique de professionnel.

Une meilleure connaissance des façons d’envisager sa relation professionnelle en direction des clients, des usagers et de ses collègues ou collaborateurs, est déterminante pour évaluer le fondement des projets individuels ou collectifs qu’elle nourrit.

Rappel des trois types d’identités sur laquelle peut venir s’adosser la posture professionnelle des profils seniors :

  • L’identité professionnelle de retrait
  • L’identité professionnelle d’autonomie
  • L’identité professionnelle d’ambivalence

 

2. La méthode proposée

Notre approche invite les seniors à se reconnaître ou non dans une ou plusieurs attitudes professionnelles qu’ils manifestent généralement vis à vis du contexte professionnel qui est le leur.

Pour les identifier et se déterminer par rapport à elles, nous leurs proposons de parcourir un itinéraire de questionnement défini, de façon « masquée », par les 3 orientations identitaires admises ci-dessus.

 

3. Définition des objectifs recherchés à chaque étape de l’itinéraire proposé.

Pour chaque étape, un objectif est proposé afin que le profil senior puisse construire sa réflexion.

Pour l’identité de retrait par exemple, l’objectif désigné est de connaître sur quel rapport entre production et consommation du travail, l’identité professionnelle de la personne accompagnée s’est construite. Selon le professionnel concerné, l’identité en référence peut se manifester de plusieurs manières, déclinées dans la fiche bilan disponible dans le cédérom « igboost ».

Pour l’identité d’autonomie, l’objectif désigné est de repérer si le client, l’usager, ou plus largement le consommateur agit ou non comme catalyseur dans une relation interactive entre le professionnel (le profil senior) et le produit de consommation (la prestation de service) qu’il est chargé de concevoir.

S’agissant enfin de l’identité d’ambivalence, l’objectif affiché est de connaître si un senior vit sa pratique professionnelle sous un mode identitaire pour lequel tout se passe en effet comme si un fossé s’était creusé, entre les rapports qu’il entretient avec les usagers de son travail et le rapport vécu qu’il entretient avec sa propre activité spécifique.

Cliquez sur votre ouvrage

Laissez un commentaire