Les trois angles d’investigation complémentaires ont pour objectifs de compléter le bilan professionnel « seniors » et de mieux comprendre la manière avec laquelle la personne accompagnée s’est forgée sa posture professionnelle.

Le fil conducteur utilisé de façon spécifique, selon ce qui semble opportun à privilégier dans notre investigation, prend la forme d’un questionnement ou encore d’un itinéraire didactique.

L’une comme l’autre forme est utilisée dans l’esprit de ce qui a été convenu dans le contrat de confidentialité, en amont de nos entretiens successifs. Nous privilégions en effet la liberté d’expression de la personne accompagnée. C’est pourquoi nous lui offrons les points de repère utiles pour faciliter l’organisation de sa propre narration.

Une fois que nous avons expliqué les raisons qui nous invitent à vouloir approfondir un ou plusieurs aspects constitutifs de sa posture professionnelle, nous lui présentons la façon avec laquelle elle va construire son argumentation à propos du point abordé ensemble.

Les trois angles d’investigation complémentaires que nous proposons d’utiliser selon l’intérêt et l’apport que ces derniers nous offrent vis-à-vis de l’échange engagé avec la personne concernée, sont les suivants :

• Le degré d’autonomie au travail,

• L’impact du/des postes occupés sur l’organisation au travail,

 

 

 

 

 

• Le type d’identité professionnelle.

Laissez un commentaire